Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Sahra.me

Une délégation du comité de fraternité parlementaire jordano-marocain s’informe de la dynamique de développement dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra

Rédigé le 03/02/2018
MAP


Laâyoune - Une délégation du comité de fraternité parlementaire jordano-marocain à la Chambre des représentants jordanienne s’est informée, jeudi, du développement que connait la région de Laâyoune-Sakia El Hamra dans divers domaines. Présidée par Mme Ouafae Bani Mustapha, la délégation qui a tenu une série de réunions avec les conseils élus et le directeur du Centre régional d’investissement (CRI) de Laâyoune, a également visité plusieurs projets et chantiers de développement dans la région.

Les membres de la délation ont pris connaissance, à cette occasion, des grandes potentialités de la région, des infrastructures dont dispose le territoire notamment dans les secteurs économique et social, outre les efforts déployés en vue d’assurer le développement durable des provinces du sud.

Cette visite a également permis à la délégation jordanienne de constater de visu le climat de sécurité, de quiétude et de stabilité prévalant dans la région, ainsi que le rôle des conseils élus en matière de gestion de la chose locale et les mesures prises par l’Etat dans la perspective d’accélérer le développement au niveau du territoire à travers le nouveau modèle de développement des provinces du sud.

Dans une déclaration à la presse, la présidente du comité de fraternité parlementaire jordano-marocain s’est dite impressionnée du niveau de développement dans la région de Laâyoune-Sakia Al Hamra, soulignant que ces progrès illustrent clairement le climat de sécurité, de paix et de stabilité qui règne dans les provinces du sud du Royaume.

Cette visite a été l’occasion de s’informer des avancées réalisées par le Maroc dans le domaine de la décentralisation, a-t-elle enchainé, faisant observer que cette expérience est encore nouvelle pour la Jordanie.

La présidente de la délégation a aussi pris connaissance des mutations qu’a connues le Maroc dans le domaine de la régionalisation, notant que son pays souhaite mettre à profit cette expérience afin de permettre aux différentes provinces du Royaume hachémite de réaliser le développement dans le cadre de la décentralisation.

Pour sa part, Mostapha Al-Afassy, membre de la délégation jordanienne, a salué l’expérience marocaine dans le domaine de la régionalisation, réitérant le soutien du Royaume hachémite à la souveraineté du Maroc sur ses territoires.

De son côté, le président de la commune urbaine de Laâyoune, Moulay Hamdi Ould Errachid, a réaffirmé son attachement à l’initiative marocaine d’autonomie qui constitue une solution sérieuse et réaliste et qui bénéficie d’un soutien international.

M. Ould Errachid, qui s’exprimait lors d’une réception organisée en l’honneur de la délégation jordanienne, a également expliqué que la proposition marocaine d’autonomie garantit la dignité, la liberté et les droits des populations locales contrairement à la situation des séquestrés dans les camps de Tindouf au sud de l’Algérie.